Penglipuran village 2

Penglipuran : village traditionnel de Bali

 

Le village de Penglipuran fait partie des quelques villages de Bali qui ont su se préserver du monde moderne. Penglipuran est l`un des plus anciens villages de l`ile (vers les années 700 ) et qui adhère toujours à des coutumes et une culture ancestrales aujourd`hui perdues ce qui en fait un lieu tout à fait intéressant à découvrir : un peu comme un musée vivant ...

HISTOIRE

Penglipuran se situe dans la région de Bangli et sur la route du temple Kehen et du volcan Batur.

Le village tient son nom du mot pelipur ( relaxation et loisirs ) et du mot lara (maladie,tristesse ) et Penglipuran serait donc défini comme un " lieu de relaxation" . Cependant il pourrait aussi venir du mot balinais pangeling ou eling dans le sens de se souvenir tandis que pura signifie terre ancestrale/temple. Penglipuran pourrait donc aussi être " en souvenir de la terre ancestrale ". De nos jours on prend toujours au sérieux l`étymologie du village considérant que toute personne entrant dans celui-ci sera heureux.

On raconte que le roi de Bangli quand il avait besoin de repos et de s`éloigner du royaume pour se ressourcer se rendait alors à Penglipuran.

Les Balinais croient que les habitants de Penglipuran sont les descendants directs des soldats du roi de Bangli composés de familles qui venaient à l`époque du village de Bayung Gede.

En effet la légende veut qu`il y a fort longtemps le village de Penglipuran faisait partie du village de Bayung Gede village au nord de l`ile à Kintamani.  On dit que le roi de Bangli avait fort besoin des habitants de Bayung Gede en tant que soldats ou durs travailleurs. Sauf que la distance entre les 2 était grande, c`est pour cela qu`on décida d`etablir un lieu de repos pour les soldats dans la région de Kubu (qui signifie "camp" ) . Avant de se nommer Penglipuran le village portait le nom de Kubu Bayung pour signifier qu`à une époque les gens de Bayung Gede vécurent au "Camp ". Parce que Kubu Bayung était toujours régi par les mêmes obligations et activités qu` à Bayung Gede les mêmes regles furent appliquées et des temples similaires furent construits. De plus le village fut construit sur la même architecture que Bayung Gede.

 

Même si il y a des décennies que les habitants de Bayung Gede ont quitté leur village ils restent toujours connectés à leurs origines. Parce que jamais ils n`oublieront et quitteront leurs ancêtres  le peuple de Penglipuran se doit d`aller honorer le temple mère à Bayung Gede.

 

STRUCTURE

Topographiquement  Penglipuran est unique.

 L`entrée du village est en hauteur  par rapport au reste.

Les maisons qui le composent sont orientées en direction de l`ouest du Mont Agung. Chaque maison est construite de façon similaire en terme de taille, forme et fonction sauf la chambre mère qui elle peut être construite sans règle à suivre . En effet lorsque vous arrivez au village vous remarquerez une rue bordée de maisons de chaque coté. Ce qui frappe aux yeux est la similitude de chaque maison : la même devanture et le toit fait de bambou.  A retenir c`est que tout véhicule motorisé est interdit de pénétrer dans le village.

Une autre spécificité est que Penglipuran est aligné à partir de la conception spartiale hindouiste. Le territoire du village est divisé en 3 parties appelées " tri mandala ". Du cote nord vous trouverez un sanctuaire : Pura Bale Agung  pour l`utama mandala, au milieu : les maisons  : madia  mandala  et enfin dans la partie sud avec le cimetière : nista mandala .

On retrouve également ce concept  de tri mandala pour les maisons :

- partie est : temple familial

- milieu : chambre / cuisine

- à l`ouest : salle de bain / garde manger / endroit pour sécher les vêtements etc

 

Quant aux temples et sanctuaires des maisonnées ils référent directement aux ancêtres et sont bien plus qu`une simple obligation. Pour les habitants de Penglipuran leurs temples sont trésors, si bien que lorsqu`une famille a les moyens financiers elle restaure alors son temple familial.

 

Penglipuran possède 75 hectares de foret de bambou qui est un ensemble de propriétés individuelles. La répartition de cette foret se base sur la façon dont le village fut aménagé lors de sa création.  ( ses habitants croient que la foret fut plantée par leurs ancêtres et qu`elle symbolise leurs origines ).

La communauté de Penglipuran possède 76 maisonnées que l`on peut diviser en 2 groupes :

45 maisonnées font partie des membres importants du village et chacune possède environ 1 hectare de terre.

Quant aux 31 maisonnées restantes avant elles appartenaient au même groupe que les 45 importantes. Mais par le fait qu`il n`y avait plus de place à cause de la croissance démographique ils ont du s`installer dans un  autre secteur du village et donc se séparer des 45 maisonnées principales. C`est pour cela que ces 31 maisonnées à part n`ont pas de droit à la propriété. Malgré cette différence les 2 groupes partagent les mêmes devoirs, obligations et responsabilités au sein du village.

SON FONCTIONNEMENT

Penglipuran réussi à survivre dans ces traditions ancestrales grâce à sa régulation.

Par exemple l`une des règles du village est la tradition de la monogamie. C`est le seul village de Bali à avoir cette règle qu`ils tiennent de leurs ancêtres et qui fut transmise de génération en génération car dans les autres villages de l`ile l`homme peut avoir une seconde épouse à condition d`avoir le consentement de la première.  Pour en savoir plus sur la tradition de la monogamie à Penglipuran et en savoir plus en général sur la polygamie à Bali lisez cet article : FACE CACHÉE DE BALI : POLYGAMIE, DIVORCES ET UN MARIAGE INSOUMIS 

 

En 2012 ses habitants étaient au nombre de 980 en 2012. Ils exercent  notamment le métier de fermiers, artisans qui utilisent beaucoup comme matière première pour leurs confections le bambou. Ils créent des objets en bambou pour leur propre besoin ou comme souvenirs pour les touristes afin de soutenir le tourisme local.

 

On pourrait croire que le fait que Penglipuran reçoive des touristes contribuerait justement à le moderniser  mais ses habitants ont fait des choix intelligents pour protéger leur culture face à ce phénomène croissant.

Afin de préserver l`harmonie au sein de leur groupe ils ont décidé de créer un tourisme basé sur la communauté, dans le sens ou le tourisme n`aura pas d`impact individuel sur chaque maisonnée.  Le profit est utilisé pour supporter le village ainsi chaque famille a moins à payer au banjar. L`avantage de cela est que le niveau de vie de chacun ne dépend pas du tourisme. Les emplois créés spécialement pour le tourisme dans le village ( paiement de l`entrée etc ) sont assurés par le banjar.

Une autre nouvelle règle astucieuse est que pour que tout le monde puisse s`occuper des touristes qui visitent le village et  pour expliquer l`architecture ils ont mis en place un système de rotation. Le guide du village qui vous accompagnera en plus de votre guide francophone aura en sa possession 76 cartes ou sont inscrits les numéros de 1 à 76. Lorsque vous entrez dans le village il vous sera alors remis une carte avec un numéro dessus, numéro qui correspond à la maison que vous allez visiter. Ainsi chaque villageois a la même chance et responsabilité envers vous,  visiteur.

La perspective du futur pour Penglipuran est que ses habitants deviennent les sujets & acteurs du village et non juste les simples observateurs des touristes.

APERÇU DE PENGLIPURAN

 

Penglipuran kitchen 1

 

La cuisine d`une maison de Penglipuran

 

Man in front of entrance penglipuran village 1

Un vieil homme devant l`entrée de sa maison.

On peut y voir le numéro 14 ( ce qui veut dire que le visiteur ayant la carte portant ce numéro devra aller visiter la maison de ce monsieur. )

lieux  à découvrir