Matthew spong5

Ogoh ogoh : les monstres défilent à Bali

 

 Les Ogoh-ogoh  sont des statues destinées à être exhibées lors de processions organisées la veille du jour du Nyepi à Bali. Cela correspond un peu à notre carnaval. Cette année le défilé sera le 16 Mars 2018. Tandis que Nyepi sera célébré le 17 Mars 2018 et est aussi ce qu'on appelle jour du silence car interdiction pour tout le monde de sortir dans les rues, faire du bruit etc. 

ORIGINE DES OGOH OGOH

Les Ogoh-ogoh ont la forme d'êtres mythologiques, pour la plupart des démons. La parade de ces monstres n'est pas si vieille que cela contrairement à ce que l'on pourrait croire. Elle devint populaire en 1983 lorsque le président indonésien Suharto déclara Nypei comme jour national. Les Balinais étaient tellement contents et enthousiastes par cette nouvelle qu'ils célébrèrent en créant les ogoh ogoh qui étaient à cette époque connus sous le nom de onggokan. En 1990 la parade des ogoh ogoh rejoignit le 12ème festival des arts de Bali. Depuis les ogoh ogoh devinrent un rituel constant dans la tradition balinaise. 

Certains racontent que les ogoh ogoh sont beaucoup plus vieux que cela et existent depuis les anciens royaumes de Bali et étaient utilisés comme faisant partie intégrante d'une cérémonie de crémation. D'autres disent que les ogoh ogoh ont tiré leur inspiration d'un rituel du village Selat dans la région de Karangasem à Bali où ils étaient utilisés comme un moyen de repousser les mauvaits esprits.

 

LA PARADE

Lors des préparatifs, les jeunes de chaque banjar (association communautaire d'un quartier ou d'un hameau) rivalisent de créativité fondée sur l'hindouisme balinais, pour concevoir ces monstres géants de papier mâché peints et ils commencent à les créer environ 2 mois avant le jour J. Selon les enseignements hindous, les Ogoh-ogoh personnifient le Bhuta-kala c'est-à-dire bhuta = énergie éternelle et kala =  le temps éternel. Le but de ces défilés est de purifier l'environnement naturel de tout polluant spirituel émis par les activités des êtres vivants (surtout celle des humains) en absorbant les énergies négatives de la foule  

Dans l'après-midi, des offrandes sont déposées aux principaux carrefours routiers pour attirer les esprits malins. A la nuit tombante, les Ogoh-ogoh montés sur des supports en bambou sont promenés à travers villes et villages le tout en musique.

Puis quand la nuit arrive dans chaque maison le plus bruyamment possible avec l'aide de toutes sortes d'accessoires (casseroles, marmites, gongs, etc.) et d'une torche en feu fabriquée manuellement on chasse les forces malveillantes de la maison afin qu'elles se joignent aux Ogoh ogoh dans la rue. À l'issue des défilés, les monstres finissent en principe brûlés au cimetière pour purifier les Balinais et pour satisfaire Batara Kala qui est le dieu des ténèbres.

 

QUI EST BATARA KALA ?

Selon les histoires balinaises Batara Kala est le dieu des ténèbres et est aussi considéré comme étant le dieu de la destruction, il est aussi le fils de Shiva. A l'origine Batara Kala fut envoyé sur Terre pour punir les humains de leurs péchés mais cela ne s'arrête pas la car il consomme aussi les humains malchanceux. C'est pour cette raison que les Balinais ont créé le rituel des ogoh ogoh afin de chasser la malchance, les démons et polluants spirituels. Batara Kala est aussi connu pour être le porteur d'éclipses lunaires et solaires. Dans les histoires balinaises Batara Kala est l'ennemi du dieu de la lune et du dieu du soleil et donc les Balinais croient qu'il essaie de consommer un de ces dieux lorsqu'il y a une éclipse. Et comme les Balinais honorent le dieu du soleil et le dieu de la lune ils font donc des sacrifices pour combattre Batara Kala. Différents sacrifices ont ainsi lieu en cette veille de nyepi dans les villages et campagnes : poulet, cochon,canard ou même des vaches.

Cette année la procession des ogoh-ogoh aura lieu le 16 mars 2018. A voir absolument si vous restez à Bali durant cette période !

 

Suivez notre page Facebook Bali Revepour ne pas manquer nos dernières actualités.
 

événements & fêtes religieuses