Visiterlombok8

Un beau héritage culturel à Lombok : combat de bâton

 

A Lombok il existe un ancient art martial avec le bâton qui s'appelle presean, cela va bien au delà de 2 hommes qui se combattent il s'agit de représenter avec fierté le peuple Sasak mais aussi pour demander quelque chose de particulier à Dieu...

 

ORIGINES

Cet art martial aurait plusieurs origines :

- cela aurait été créé pour distraire le roi et ses invités

- les rois de Lombok utilisaient cette compétition de combat de bâton comme une sorte de motivation avant de s'engager au combat contre l'ennemi, ceci afin de préparer mentalement les soldats et faire monter l'exitation.

- cela aurait fait partie d'une cérémonie traditionnelle pour célébrer la joie des soldats du royaume de Lombok quand ils gagnaient la guerre. 

De nos jours il est resté de cette tradition que ce combat sert à demander à Dieu la pluie pour la saison de plantage avec cette ancienne croyance que plus il y a du sang qui coule lors du combat plus il y aura de pluie. 

Désormais ce combat se déroule seulement quelques fois par an, notamment lors de festivals pour introduire la culture Sasak aux visiteurs. 

 

L'ÉQUIPEMENT POUR LE COMBAT

- un bâton de bois d'1m de haute fait de rotin et recouvert de plastique noir pour éviter de se casser durant le combat. Les bâtons sont préparés par les organisateurs ,ainsi quand ils se cassent on leur en donne un nouveau sans avoir à interrompre le jeu.

- le bouclier est fait de bois et recouvert de peau de buffle pour se protéger des coups de l'adversaire.

 

LES RÈGLES DU COMBAT & SON DÉROULEMENT

Le combat se constitue de 5 tours et a un arbitre appellé pekambar. C'est lui qui a autorité sur le combat, qui le commence, l'arrête et il porte aussi l'habit traditionnel de Lombok.

Voici les quelques règles :

- le combattant doit être torse nu.

- les combattants n'ont le droit d'utiliser que le bâton et le bouclier, ils n'ont pas le droit d'utiliser les mains ou les pieds pour frapper leur adversaire.

- aucune autre arme de combat n'est autorisée à part le bâton et le bouclier.

- les combattants n'ont pas le droit de frapper en dessous de la ceinture. Les points qui ont le plus de valeur sont quand l'adversaire est mis k.o

 

Le vainqueur est déterminé par la valeur obtenue par les résultats des coups ou si un combattant saigne de la tête l'arbitre doit arrêter le jeu même si le combattant blessé est toujours apte à continuer.

Il arrive parfois que l'arbitre demande à des spectateurs de participer au combat, soit il les sélectionne soit ils se proposent d'eux même.

 

Ce qui est intéressant dans un tel combat c'est qu'au de là du combat les combattants et l'arbitre doivent danser quand la musique est jouée. Le but de cela est peut être de relacher la pression durant le jeu.  En tout cas le combate se déroule toujours accompagné de musique traditionnelle appellée beleganjur et elle est le signe que le jeu commence et quand elle atteint les esprits et parvient jusqu'à l'âme des combattants ceux ci dansent au style traditionnel sasak. Le match se termine avec des salutations et sans aucune animosité.

 

Le gagnant est récompensé avec un paquet de cigarettes, du savon, shampoo ou une enveloppe avec une petite somme dedans. Il n'y a pas de grosse récompense à la clé car les participants au combat expriment surtout leur esprit et aussi leur amour pour leur culture. 

Le combat de peresean est en conclusion un jeu de combat intense et symbole de masculinité. C'est aussi une façon pour le peuple de Lombok de respecter leurs héros et de se rappeler la difficulté que ce fut pour Lombok de survivre comme étant un grand royaume. En allant voir un tel combat comme visiteur vous aidez à garder en vie cette culture et contribuez à l'appréciation de l'héritage Sasak. 

 

 

Suivez notre page Facebook Bali Revepour ne pas manquer nos dernières actualités.

 

EN IMAGES

Visitelombok

Visiterlombok3

Visiterlombok10 1

Visiterlombok9

traditions