Sonny tumbelaka afp min

La tradition oubliée de la boue revit à Bali

 

Parfois dans certaines cultures il arrive que des traditions soient abandonnées. à Bali cela est arrivé. Mais depuis quelques années une tradition unique à Bali et qui fut perdue refait surface, il s'agit du rituel de Mebuug buugan avec de la boue au village de Kedonganan.

 

 

Mebuug buugan est un rituel qui se déroule le lendemain de Nyepi. Le mot "buug" vient du langage balinais qui signifie boue. Mabbug buugan signifie l'interaction en utilisant la boue. Les habitants de Kedonganan croient que la boue est le symbole de la mère nature et cela représente leur gratitude pour la déesse de la fertilité.

Cette tradition existe depuis 1920 mais en raison de l'éruption du mont Agung en 1963 et du massacre en 1965 cette tradition s'est arrêtée et semblait avoir disparu jusqu'à ce qu'en 2015 une organisation de jeunes appelée Karang Taruna Eka Shanti réalisa combien les mangroves étaient importantes pour l'écosystème . Ils comprirent alors pourquoi leurs ancêtres créèrent mabuung buugan et combien ce rituel était important car il est riche en philosophie, la boue qui représente à la fois l'eau et la terre est une source de vie dont les arbres des mangroves sont les gardiens.

Si les mangroves disparaissent la région entière peut couler en cas de grosse vague et bien sûr en tant que future génération du village de Kedonganan ces jeunes ne veulent pas voir cela arriver. Leur inquiétude fut supportée par les autorités villageoises qui ont décidé de coopérer avec des académiciens de l'université d'Udayana pour faire des recherches si la boue pouvait être utilisée pour l'activité culturelle. Les résultats furent positifs puisqu'ils permirent de rétablir officiellement depuis 2015 la tradition de mabuung buugan.

 

DÉROULEMENT DU RITUEL 

Le lendemain de Nyepi les habitants de Kedonganan se rassemblent à leur banjar. Une fois que la masse des participants est suffisamment large ils paradent jusqu'à l'intersection du bale agung temple pour rencontrer les autres villageois, puis ensemble ils prient au temple pour demander aux dieux leur bénédiction pour que le rituel se passe bien. 

Le chef du village ordonne alors aux villageois d'aller à la mangrove qui se trouve non loin du temple et une fois arrivés ils se couvrent entièrement leur corps de vase qui est le symbole d'un auto nettoyage lié à Nyepi qui consiste à se purifier.  Une fois que les participants sont recouverts de boue ils se dirigent alors vers le côté ouest du village où il y a une plage. Sur leur chemin ils n'hésitent pas à mettre un peu de boue sur les spectacteurs que cela ne dérange pas car cela symbolise la prospérité.

Une fois arrivés à la plage ils vont dans la mer pour se rincer, cela symbolise l'élimination du Bhuta Kala et Bhuana Alit, le nettoyage se fait en effectuant la pénitence de ses erreurs et invoquer la graâce de la puissance de l'océan. 

EN IMAGES

rituel boue bali

Photo par Sonny Tumbelaka / AFP

rituel boue bali

Photo par Sonny Tumbelaka / AFP

rituel boue bali

Photo par Sonny Tumbelaka / AFP

rituel boue bali

Photo par Sonny Tumbelaka / AFP

rituel boue bali

Photo par Sonny Tumbelaka / AFP

rituel boue bali

Photo par Sonny Tumbelaka / AFP

traditions