J3 distribution dons déc 19

DONS D'AFFAIRES

Nous avons reçu de juillet à décembre 2019 des dons d'affaires de la part de 43 personnes pour ce deuxième semestre 2019.

MILLE MERCI A :  Patrice Marthey, Fabrice Toussaint & Co, Pauline Arnault, Alicia Bertholher, Nathalie Chevanelle, Véronique Marroquin, Vinciane Caley, Anastassia Kataev, Famille Dutoit, Famille Hernandez, Sophie Montoux, Eric Rolos & fam, Laurent Frerot, Alexandra Saranier, Pauline Peynot, Léa & Nicolas, Corinne Caron, Nicolas Wahl, Lydie & Marine, Nicholas Sanvoisin, Mr & Mme Martin, Borelya Lehnmardt, Myriam Floirat, Gael Massiera, Aurélien & Aurélie, David Vigneaux, Pauline Rebenaque, Odile Vey Savelon, Charline Humbert, Isabelle Hapchette, Florent Cerdan, Mr & Mme Toublanc, Maïté & Guillaume, Groupe Sylvie & Alain, Alain Hersent, Luchiesi Visiedo, Françoise Collache, Pierre Coralie, Philippine, Shany Mercier, Denys Ledet, Flore Lambert, Francine Ahade. 

Sans vous ce projet d'aide n'aurait pu aboutir. Merci infiniment d'avoir pu apporter du réconfort et de l'aide à ces gens grâce à vos dons !

DONS MONÉTAIRES

Pour les dons monétaires nous avons reçu de la part de 19 personnes que nous remercions chaleureusement :

- Véronique Marroquin : 1,000,000 rp

- Caroline Brelet : 800,000 rp

- Tony Sauvage & Famille Poidevin : 1,570,000 rp

- Alexandra Saraniero : 800,000 rp

- Laurent Frerot : 480,000 rp

- Laurent Tudes : 500,000 rp

- Sophie Montoux : 200,000 rp

- Angélique Mongiovi : 900,000 rp

- Carole Jeanbourquin : 240,000 rp

- Léa Duteil : 480,000 rp

- Elio Fernandes : 800,000 rp

- Sophie Sojo : 6,200,000 rp

- Isabelle et Fabrice Lambert : 1,550,000 rp

- Laura Blazejewski : 227,000 rp

- Borelya Lenhardt : 318,000 rp

- Mr & Mme Toublanc : 775,000 rp

- Francine Ahade : 310,000 rp

- Aurore Mezin : 500,000 rp

- Beverley Hudson : 1,000,000 rp

MERCI INFINIMENT À VOUS ! 

Au TOTAL nous avons donc reçu une donation monétaire de 18,650,000 rp

Bali Rêve ayant fait une donation de 3,050,000 rp donc

 

GRAND TOTAL DE LA CAGNOTTE : 21,700,000 rp

Distribué durant première journée de distribution : 7,000,000 rp

Distribué durant deuxième journée de distribution : 8,200,000 rp

Distribué durant deuxième journée de distribution : 6,500,000 rp

Pour cette dernière journée de distribution de dons nous sommes allés dans 3 orphelinats que nous vous présentons plus bas

Ayant reçu pas mal de vêtements pour bébé et vêtements en bas âge mais n'en ayant rencontré aucun de cet âge lors de nos 2 premières journées de distribution nous avons décidé de retourner rendre visiter à Mama & Maggha fondation où nous aviosn déjà été une première fois au tout début de notre projet solidarité il y a de cela 3 ans. 

Cet orphelinat doit son origine à une adolescente : Maggha Karaneya qui est la petite fille d'une Balinaise très connue à Bali pour son entreprise de ligne de vêtements mais aussi pour sa générosité. Sa petite fille a été élevée dès son plus jeune âge dans les activités caritatives et cet esprit d'aider en retour la société. A 15 ans Maggha décide après la visite d'un orphelinat très pauvre de créer un sanctuaire pour les bébés abandonnés par des mamans très jeunes, elle réussira avec l'aide de sa mère à créer cet orphelinat dont elle est aujourd'hui toujours à la tête tout en poursuivant ses études.

Quand on arrive à cet orphelinat Mama & Maggha Foundation à l'accueil il y a l'histoire de pratiquement tous les bébés qui y sont actuellement. Les histoires sont tristes et se ressemblent pour la plupart et en général les mamans sont jeunes entre 16 et 20 ans.

Il y a des prématurés par exemple qui ont du être transférés à un autre hopital pour des soins et la maman n'est jamais revenue à l'hopital récupérer le bébé. Des jeunes filles qui sont enceintes mais dont le père ne veut pas assumer la paternité et donc pour ne pas apporter la malchance sur le village car mal vu d'avoir un enfant hors mariage et afin de ne pas avoir à payer une cérémonie de purification du village qui coute très chère mais aussi par honte ces futures mères quittent leur village pour pouvoir donner naissance et confier leur bébé à cet orphelinat. Certains bébés sont aussi issus de viol. Comme cette histoire où le village ne voulait pas de la maman vu les circonstances de la conception de ce bébé du coup la maman a du quitter le village mais ne pouvait pas s'occuper financièrement de son bébé car elle est toujours à l'école. L'orphelinat lui paie donc les frais d'école pour qu'elle puisse terminer ses études.

Il y a aussi parfois des histoires telle que celle ci : un bébé retrouvé devant un marché avec le cordon ombilical toujours accroché à lui. Dans le passé l'orphelinat a recueilli un bébé abandonné dans un temple, une fois même à l'arrière d'une camionnette.

Parfois ces jeunes mamans apprennent que leur petit copain est en fait déjà marié et a déjà des enfants et bien entendu quand le père apprend la nouvelle de la grossesse il quitte ces jeunes femmes qui ne se trouvent pas prêtes mentalement à pouvoir élever un enfant seule.

En général donc il y a ce problème de donner naissance hors mariage et donc d'apporter la honte pour la famille mais aussi que ces mamans ne sont pas prêtes pscyhologiquement ou financièrement pour élever un enfant vu que la plupart sont encore très jeunes et se retrouvent sans soutien moral de la part de leur famille ce qui les pousse donc à abandonner leur enfant dans l'espoir de lui donner une chance dans la vie. ( Pour ceux qui ne le savent pas en Indonésie il n'y a pas d'allocation familiales et l'avortement est interdit. )

 reçu : 2,100,000 rp + un carton avec vêtements et jouets pour bébés/enfants bas âge.

TAT TWAM ASI ORPHANAGE est l'un des plus anciens orphelinats de Bali et a été créé en 1987 avec le but de se concentrer de prendre soin des filles et d'être à leurs côtés durant leur scolarité. Depuis l'ouverture de ses portes cet orphelinat a pu aider 1 000 enfants.  Ils aident ces jeunes femmes à s'intégrer dans le futur monde du travail et à leur donner les connaissances et formations nécessaires pour qu'elles puissent y parvenir. 

 reçu : 2,200,000 rp + cartons avec vêtements + carton fournitures scolaires.

Le YKPA est constitué de 2 orphelinats un à Denpasar pour les enfants âgés et un autre à Tabanan pour les plus jeunes et existe depuis 10 ans. Le but de ce lieu est d'accueillir notammen les enfants des rues, ceux qui mendient dans les rues et que vous pouvez parfois apercevoir ou encore ceux qui ont toujours 1 ou 2 parents mais que ceux ci ne s'occupent pas du tout de leur(s) enfant(s). Cet orphelinat donne des cours aux enfants ainsi que des activités extra scolaires. Avant l'orphelinat donnait des cours sur la plage le samedi après midi pour les enfants des rues qui n'allaient pas à l'école mais souhaitaient apprendre, mais plusieurs fois ils ont dû changer d'emplacement pour ces cours jusqu'à ce qu'en juin 2018 une petite classe en bambou a été créé dans un ghetto de Kuta pour ces enfants. Cette association s'occupe aussi d'enfants malades qu'elle rencontre grâce à d'autres ONG. Les parents et l'enfant sont invités à YKPA à Denpasar, où ils reçoivent l'hébergement, les repas et le transport pour les soins médicaux et / ou chirurgicaux nécessaires. Souvent, le rétablissement peut prendre des mois, voire des années et généralement l'enfant devient résident de YKPA. Cela signifie l'accès à une éducation qui n'était pas disponible auparavant, ainsi qu'à toutes les autres classes et activités si importantes pour les enfants ici - comme l'anglais et l'informatique. Ces enfants rendent visite à leurs parents ou leurs parents visitent YKPA dans la mesure du possible.

 reçu : 2,200,000 rp + cartons vêtements + carton jouets.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !