Les Balinais et les hérons : toute une histoire ...

Jalak bali

 

A Bali souvent lorsque les paysans labourent la terre des rizières vous verrez des hérons à leur côté. Ces hérons les suivent dans leur déplacement de rizières en rizières. On pourrait facilement les capturer pour pouvoir par la suite les manger mais nous avons des légendes qui ne nous le permettent pas car cela se transformerait alors en mauvais karma pour nous si nous le faisions. Et surtout à Bali nous avons un village : Petulu qui est un sanctuaire à hérons. Découvrez donc l’histoire qui lie les Balinais à cette espèce d'oiseaux.

ORIGINES DES HERONS A BALI

 L'origine des hérons à Bali vient d'une histoire étrange, belle mais aussi triste.

Dans les années 60 l’Indonésie connu une terrible période de meurtres en masse. Les membres du parti communiste Indonésien furent systématiquement abattu lors d’un massacre dévastateur qui supprima environ 5 % de la population totale de l’Indonésie. Nombreux sont les corps qui n'ont jamais été retrouvés ou qui n'ont pas eu de rites d’obsèques comme il se doit et donc nous croyons que les âmes de ces morts seraient restées dans notre monde.

 

En 1965 un petit village au nord d'Ubud : Petulu fit une cérémonie de purification pour nettoyer le village des mauvaises énergies qu'il y avait après le massacre. Une semaine plus tard les hérons arrivèrent à Petulu pour la première fois et depuis ils y sont restés. Au début les gens capturaient les hérons soit pour les manger soit pour les garder pour leurs œufs. Mais plus de 50 personnes qui firent cela furent visités par des esprits. Cela leur firent peur et ils relâchèrent alors les hérons capturés. Le village fit une cérémonie pour accueillir ces nouveaux oiseaux, durant cette cérémonie le prêtre tomba en transe. Il y appris que les hérons étaient venus en tant que gardiens du village telles des sentinelles gardant le village pour le mettre en sécurité des maladies et mauvais esprits. Aujourd'hui les hérons de Petulu sont toujours là et ces oiseaux sont très respectés et bien traités. En effet les villageois croient que les hérons ont amené la prospérité depuis leur arrivée.

La légende veut que les hérons blancs sont les vaisseaux des âmes errantes qui seraient venus s'installer dans ce village paisible.

 

Sachez qu'il n'y a que 3 espèces de hérons qui ont décidé de faire de Petulu leur maison et qu’ on estime leur nombre à 20 000.

Aigrette

L'aigrette blanche

Heron garde boeuf

Le héron garde-bœufs

Crabier malais

Le crabier malais

LA VIE DES HERONS

En janvier la femelle héron veille sur ses œufs pendant que le mâle part à la recherche de nourriture du lever du soleil à la tombée de la nuit. Il va à Karangasem ou jusqu’à Gilimanuk. Les routes de Petulu sont alors propres car les femelles sont occupées à incuber durant la journée. De avril à août après que les œufs ont éclos (en général 2 bébés hérons par nid) les excréments sur la route augmentent fortement. C'est parce que les femelles hérons apprennent aux petits à voler tandis que les mâles les observent. Après cela toutes les familles de hérons quittent le village et les routes sont de nouveau propres comme si les arbres n'avaient jamais accueillis d'oiseaux, aucun signe de ces derniers aux alentours. Puis de août à décembre les hérons reviennent à Petulu et en décembre les mâles bâtissent les nids.

LA VIE DES VILLAGOIS

Il est étrange que les hérons de Petulu n'occupent que l'avant des maisons ainsi qu'une portion de la route : celle menant au temple. Ils ne vont jamais à l’arrière des maisons un lieu qui selon l'hindouisme est considéré comme impure et donc réservé aux choses sales tel que les toilettes.

Depuis l’arrivée des hérons à Petulu la vie des villageois s'est améliorée. Grace à leur présence le gouvernement a donné davantage d'attention à Petulu. Une ligne d'eau permanente a été installé; ainsi les villageois peuvent planter 2 fois par an du riz au lieu d'une fois durant la saison des pluies. Depuis 1980 les touristes viennent chaque soir à Petulu pour voir les hérons retourner dans leurs arbres après une journée de recherche de nourriture. Les habitants de Petulu sont reconnaissant envers les hérons pour l’évolution apportée au village. A tel point qu'ils ont fait un autel dédiés aux hérons et à l'anniversaire du temple ils leur font une offrande spéciale.

Toute personne qui tente de capturer un héron doit faire une offrande pour une cérémonie spéciale du temple pour demander pardon. Il est aussi interdit depuis 1965 de chasser ou d'empoisonner les hérons tout simplement parce que les Balinais croient que les hérons sont la réincarnation d'un dieu qui doit être gardé et préservé.

Pour d'autres Balinais les hérons sont sacrés. Nous pensons qu'ils ont un rapport avec la déesse du riz : Dewi Sri car ils sont toujours présents dans les rizières à la recherche de nourriture.

 

société